La faune du continent est très riche et variée. Chaque buisson recèle une bestiole susceptible de vous fournir un bon dîner ou de vous ajouter à son menu du jour. Bloodlust Métal p344

bestiaire tanaephis 1LE VARAN DES SABLES

D’aspect relativement commun, le varan des sable semble être issu de l’union improbable entre un varan (tête et peau) et un crocodile (morphologie générale). Il aurait pu passer inaperçu s’il ne disposait de particularités et de comportements singuliers, presque uniques en leur genre. Le varan des sables est avant tout un carnivore, chassant en groupe, que l’on appelle un banc, comme pour les poissons. Cette analogie n’est pas usurpée car le varan des sable a la capacité de nager sous le sable, jusqu’au moment où il jaillit sur sa proie.

 Télécharger Le varan des sables (pdf)

bestiaire tanaephis 2LE LIÈVRE À CORNE

La relation entre les Tanaphéens et le lièvre à corne a connu plusieurs phases. Resté longtemps inconnu ou de l’ordre du mythe, voire de la farce, le lièvre à corne a été officiellement identifié dans les premières années de l’Empire. Chasser ce lièvre est alors vite devenu une mode, tant l’animal fascinait. Pensez-vous, un lapin avec une corne unique, torsadée, partant du haut de son crâne ! Un régal pour les yeux et à priori pour la panse également.

 Télécharger Le lièvre à corne (pdf)

bestiaire tanaephis 3LES LYCAONS CENDRÉS

On pourrait facilement confondre les lycaons cendrés avec des chiens errants tant leur corps a l’air rachitique. Il suffit pourtant de prendre la mesure de leurs grandes oreilles pour se rendre compte de son erreur. Les oreilles des lycaons sont constamment dressées au dessus de leur tête et pivotent comme des radars en permanence. Leur ouïe est si fine qu’elle leur permet d’entendre des fréquences de sons inaudibles par l’homme. Inutile de dire qu’il est tout bonnement impossible de les surprendre. Les lycaons communiquent avec des cris très aigus à peine audibles par l’oreille humaine, les rendant également très difficiles à détecter.

 Télécharger Les lycaons cendrés (pdf)

bestiaire tanaephis 4LE PANGOLIN SACRÉ

Le Pangolin sacré est une bête de tout ce qu’il y a de plus gentil. C’est un animal placide qui se nourrit de petits insectes et qui aurait pu complètement passer inaperçu. Bien que certains spécimens puissent peser jusqu’à une quinzaine de kilo, la grande majorité n’atteint jamais les dix kilos. Il est de notoriété publique que toutes les grandes familles Bathras disposent au moins d’un spécimen. Cette coïncidence suffit largement pour affirmer que l’animal a vraiment quelque chose de spécial.

 Télécharger Le pangolin sacré (pdf)