quandlesoiseauxtombent
Auteur: Anderton

Quand Les Oiseaux Tombent est le deuxième « Scénario Une Page » (SUP) du Collectif de l’Orbe.

Inspiré d'un fait divers réel de 2011, le thème nous emmène vers l'investigation occulte et l’horreur dans un univers contemporain réaliste.

Dans tous les SUP, vous trouverez une description de la situation ainsi que trois options rapidement jouables.

En Janvier 2011, des milliers d'oiseaux morts tombent du ciel de manière inexplicable. Le continent américain et l'Europe sont touchés : à Beebe en Arkansas, Falkoping en Suède, Saint-Augustin-de-Desmaures au Québec et Faenza près de Ravenne, en Italie. Les scientifiques et services vétérinaires, dépêchés sur place,  annoncent des causes différentes.

Lien vers le scénario :  Télécharger Quand les oiseaux tombent (PDF 1,4 Mo)

Lien vers le scénario Printer-friendly Télécharger Quand les oiseaux tombent Printer Friendly (PDF 1,85 Mo)

Source d’inspirations

Toutes les séries d'investigation fantastique : de la Twilight Zone à X-files, de Warehouse 13 jusque Fringe.
Dark, Stormy, and Unsettling.
Lovercraftesque ambience.
Celestial Space Ambiance.
UFO Crash Site (mute channel 8).
Led Light Option 1, Bleu clair.
Led Light Option 2, Vert moyen / Rouge.
Led Light Option 3, Bleu Cristal, blanc froid, strobe.

Option supplémentaire [Les lames du cardinal]:
Un oiseau ne peut cacher un dragon mais un millier, oui.

Mes Chères Lames,

Je vous sollicite car un évènement étrange a frappé Orléans en janvier 1652. La cité commerciale a subi une des plaies d’Egypte. Les rapports font mention qu’un millier d’oiseaux morts sont tombés sur Orléans et sa périphérie. Les dépouilles ne montrent aucune marque de blessures, comme si les volatiles mourraient d’un claquement de doigts. Je crains la présence de la Griffe Noire dans la région et l’utilisation d’une sphère d’âmes. Mes espions me signalent qu’une compagnie de Dracs noirs, dirigée par un Drac rouge du nom de Tu’ark se dirige actuellement vers la cité aux lys d’argent. Les mercenaires ont été engagés, ici-même, à Paris, par un anglais du nom de Mathias Crispe. Il s’agit d’un des cousins du baronnet Nicholas Crispe, membre du parlement anglais. La coïncidence est trop forte pour la négliger. Retrouvez cet anglais rapidement avant d’emprunter la même route que la pucelle d’Orléans.

La discrétion est de mise. Ne me décevez pas.