Nightfall

Quelque part dans les rues des bas quartiers de Gulltown (Goëville en Fr).

L’air empeste le poisson et la graisse que l’on étend sur les coques des bateaux. Les murs dans toute cette zone de la ville sont gras et humides, tout y est rongé par les embruns, le sable et le sel venus de la mer.
La misère est partout et plus encore dans le regard de cet orphelin. Nul ne sait quel âge il a vraiment, pas même lui. Il ne connaît que ces rues et la vie rude qu’elles imposent. Il ne joue jamais avec les autres orphelins, il n’est pourtant pas plus âgé qu’eux. Mais son regard n’est déjà plus celui d’un enfant. Se battre jour et nuit pour sa vie est son unique préoccupation.

Ce soir, n’ayant rien trouvé à manger depuis quelques jours, le garçon aux yeux gris s’était couché dans un coin à l'abri du vent mais il avait négligé sa sécurité. Rongé par la faim, il avait oublié les priorités… Réveillé par le rire gras d’un quadragénaire, il était trop tard pour fuir.
Parfois, le soir, dans ces rues, certains hommes inaptes à la pêche, trop pauvres pour se payer les services des dames de compagnie, se mettent en chasse d’un exutoire à leur portée.