banlieue
Auteur: Getcarter

Jack robinson est un jeune homme de 18 ans, afro-américain, et qui est toujours fourré dans les sales coups. Ce n'est pas de sa faute mais, à chaque fois qu'il y a une merde quelque part, c'est pour sa pomme.  "Hé Jack, tu ne vas pas nous lâcher ! On a besoin d'un quatrième gars pour surveiller l'entrée, rien que l'entrée. Allez mec fais pas ta tarlouze, tu vas pas me dire que tu te fais dessus ! Pas Toi !"

Vous voyez le genre, Jack, il ne sait pas dire non et se retrouve toujours dans les ennuis. Au point d'avoir déjà fait deux longs séjours en maison de correction.  Ici, il essaie de se tenir à carreau pour éviter un séjour pénible dans une prison de l'état en compagnie de véritables méchants. Parce qu'au final, Jack n'est pas un méchant, il est certes un peu nerveux, facilement entraînable et croit qu'une bonne phrase doit se terminer par un putain mais ce n'est pas un dur. De prime à bord, il ne ferait pas réellement du mal à quelqu'un mais c'est un paumé.

 Un soir, alors qu’il rentrait dans l'immeuble résidentiel de sa mère, Jack vit un homme dans le hall d'entrée asperger d'essence les murs. L'homme lui tournait le dos et il ne semblait pas l'avoir vu. Le mec devait être complètement défoncé car il parlait tout seul.

 « — Je le connais votre type ! Il s'appelle Érostrate. Il voulait devenir illustre et il n'a rien trouvé de mieux que de brûler le temple d'Éphèse.

— Et comment s'appelait l'architecte de ce temple ?

— Je ne me rappelle plus, je crois même qu'on ne sait pas son nom.

— Vraiment ? Et vous vous rappelez le nom d'Érostrate ? Vous voyez qu'il n'avait pas fait un si mauvais calcul. »

 Jack n'a strictement rien compris aux propos du mec mais il ne pouvait pas le laisser faire alors il a essayé d'être le plus ferme possible quand il lui dit " Hé connard, tu as intérêt à vite te barrer si tu veux pas recevoir une branlée, putain !"

Quand le mec s'est retourné, Jack a remarqué qu'il portait une sorte de toge et qu'il était à moitié à poil comme dans ce putain de film 300. Il avait des yeux de fous et il lui a crié " Érostrate sera connu jusqu'à la fin des temps !" puis il a disparu comme s'il n'avait jamais été là.  Jack aurait pu croire à un mauvais trip car, après tout, à l'époque, il consommait parfois quelques champignons avec ses potes. Mais l'odeur d'essence qui planait dans le hall lui fit dire que non…