Marre de dézinguer de l'alien à tout va dans une campagne fort bien réalisée de XCOM : Enemy Unknown, sorti en 2012 par les studios Firaxis Games ? La lassitude vous gagnait ? XCOM : Enemy Within arrive à point nommé !
En effet, Firaxis Games a décidé de renouveler son titre d'origine, déjà fort bien accueilli par la communauté de joueurs. Pas de nouvelle campagne, certes, mais une multitudes de petits ajouts qui viennent modifier considérablement votre expérience de jeu.

XCOM : Enemy Within sur PC
Genre: Stratégie
Développeur : Firaxis Games
Editeur : 2K Games
Novembre 2013
25 EUR sur Steam

Petit retour en arrière. En 2012, les studios Firaxis Games nous proposaient l'excellent XCOM : Enemy unknown, jeu tactique au tour par tour, issu de son vénérable - mais non moins excellent - ancêtre UFO : Enemy Unknown.
XCOM : Enemy Unknown nous plaçait à la tête d'un groupe de soldats d'élite, la crème de la crème de nos armées terrestres. Leur mission ? Flanquer par terre l'infâme plan machiavélique d'invasion de notre bonne vieille Terre par des aliens mal intentionnés et ce, à coup de stratégie et de combats au tour par tour.

On ne change pas une équipe qui gagne. C'est donc tout naturellement que l'extension XCOM : Enemy Within utilise le même système et le même scénario mais change considérablement l'expérience de jeu à l'aide de petits ajouts. Le jeu devient donc plus difficile, plus dynamique et plus vicieux aussi. Mais quels sont ces ajouts qui vont faire que vous allez redécouvrir la même histoire sous un angle complètement différent ?

Tout d'abord, la Mêlée. Une ressource extra-terrestre présente sur quasiment toutes les missions mais dont la récolte donnera du sérieux fil à retordre à vos chers soldats. Cette ressource, une fois récoltée, vous permettra de faire de vos hommes des super soldats via un labo de cybernétique et un autre de génétique.

La cybernétique vous permettra de transformer vos soldats en soldats CEM, de grosses brutes dont on a arraché littéralement tous les membres pour les remplacer par du métal. Il s'agit là d'une arme réellement très puissante et elle ne sera pas de trop lorsque les missions augmenteront en difficulté au cours de la partie. Les soldats CEM sont plus forts, plus résistants et peuvent être pourvus de quelques améliorations particulièrement puissantes. Mais la course aux armements a un prix et toutes ces améliorations coûtent très cher. A vous de peser le pour et le contre avant de dépenser votre précieuse Mêlée.

D'autant plus que vous en aurez besoin pour la génétique, qui vous permettra quant à elle d'améliorer directement l'organisme de vos soldats en les munissant d'yeux bioniques, d'une régénération très pratique ou encore en leur permettant de survivre à un coup fatal. Vous l'aurez compris, la gestion de la Mêlée apporte de la part des développeurs un réel changement retors dans la manière d'appréhender le jeu, lui redonnant par cette occasion un second souffle particulièrement bien pensé.

Petit plus, un astucieux système de médailles gagnées au combat permettra, en outre, de récompenser vos soldats (que vous jugerez) méritants en leur octroyant par ce biais l'un ou l'autre bonus. Mais là encore, vous devrez faire un choix cornélien en attribuant vous-même le bonus à chaque type de médaille.

xcom

Bien entendu, toutes ces améliorations dans le camp des gentils humains nous feraient presque oublier que les vilains ennemis ont eux aussi bénéficié de quelques ajouts, et non des moindres. Deux nouveaux aliens font leur apparition : les Mechtoïdes, des sectoïdes transformés en soldats CEM. Oui, vous ne croyiez quand même pas que les humains avaient trouvé ça tout seuls? Et les Seekers, d'infâmes poulpes volants pouvant se rendre invisibles et réapparaître dans le dos de vos soldats pour les étrangler. Évidemment, ils étrangleront le soldat le plus esseulé de la bande. Tout un programme donc.

Comme si ça ne suffisait pas, une mystérieuse organisation humaine a décidé que vous ne serez pas les seuls à vous octroyer la part du gâteau de la gloire et du pouvoir. En effet, EXALT représente vos concurrents dans la course aux armements et ils déborderont d'ingéniosité pour vous chercher des noises. Vous devrez donc envoyer votre James Bond personnel, un soldat trié sur le volet pour s'infiltrer dans les opérations d'EXALT, les saboter et trouver leur base secrète. Votre rôle sera de procéder à l'extraction de cet agent et des ses précieux renseignements. Chaque mission réussie sur un site d'EXALT vous permettra d'obtenir un indice supplémentaire pour la localisation de cette base. Les agents d'EXALT ne se comportant pas comme des aliens, vous devrez repenser votre stratégie en profondeur pour venir à bout de ces missions. Quelques bémols cependant. A la longue, les missions deviennent répétitives. On ne comprend pas toujours la stratégie d'EXALT et surtout, et c'est là ma plus grosse déception, même lorsque vous aurez vaincus vos concurrents, vous n'apprendrez pas grand-chose de cette mystérieuse organisation. Dommage.

Pour finir, je ne peux m'empêcher de toucher un mot sur le fabuleux mode « Iron Man » qui vous empêche d'effectuer la moindre sauvegarde manuelle durant le jeu. Ce mode est un réel challenge et vous fera suer des gouttes comme des ballons de football lors de certaines missions. On pouvait les penser faciles de prime abord, mais elles deviennent carrément suicidaires. Je n'oublierai jamais mon meilleur commando, le plus haut gradé, bardé de médailles, littéralement vaporisé dans l'explosion d'un mortier parce que j'ai eu la mauvaise idée de le planquer entre deux chars qui ont fait boum en même temps. Hé oui, c'est ça le mode Homme de fer, tellement cruel mais tellement jouissif.

En résumé, même si le graphisme n'a pas subi de changements majeurs depuis 2012, même si certains angles de caméra ou la gestion des différents étages n'ont toujours pas été corrigés, ce qui peut être très frustrant surtout en mode Homme de fer, ce XCOM : Enemy Within est une telle perle qu'il faudrait être fou pour le pas l'enfiler sur son collier.

Ce que j’ai aimé :

  • Le mode « Homme de fer »
  • Le côté anxiogène de la collecte de Mêlée
  • Les soldats CEM
  • La stratégie encore plus importante
  • Les missions d'EXALT
  • Les nouveaux ajouts (capacités, armes, cartes,etc.)
  • Les médailles

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Pas de nouvelle campagne
  • Les angles de caméra et la gestion des étages
  • Le manque d'information sur EXALT